Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 17:22

funérailles chez les Sérères

 

Ces funérailles ont lieu le dimanche mais continuent à être célébrées, pendant une semaine, par les proches de la personne disparue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TititeParisienne 05/12/2013 23:58


Bonsoir Chantal,


Oui tu as bien trouvé, on déchire un morceau de vêtement comme un déchirement, signe d'une grande peine. Mais bon je te parle là des juifs d'Europe, je ne sais pas pour les juifs d'Afrique du
Nord. On met un drap sur les miroirs, car l'âme de la personne décédée ne doit pas se refléter, car elle peut prendre peur et s'enfuir. 


Je viens d'apprendre la mort de Nelson Mandela, je suis vraiment triste, c'était un grand homme.


Passe une bonne nuit, à demain, je t'embrasse bien fort, Véronique





 


R.I.P. Monsieur Mandela

TATOU 06/12/2013 09:30



Bonjour Véronique, Oui, tous les hommes de bonne volonté qui prônent la tolérance quelles que soient leur race, leur couleur, leur religion se retrouvent donc orphelins après la disparition d'un
être d'exception qui a fait de sa vie un combat pour l'égalité des peuples. Un grand voile de tristesse s'abat sur nous. Dans ce siècle de violence, d'appât du pouvoir, de la prospérité etc.. Je
ne vois pas qui pourrait lui succéer dans ce monde en chaos. C'était, en effet, un grand homme. Bonne matinée à toi. Amitiés. TATOU



TititeParisienne 05/12/2013 00:58


Bonjour Chantal,





Je suis désolée pour la tante de la femme de Georges, que c'est triste. C'est marrant, quand je vois ta photo, je me dis que c'est vraiment un autre monde, la mort a l'air d'être quelque chose de
normale. Chez nous chez les juifs, enfin chez les ashkénazes (juifs d'Europe de l'Est) quand il y a un décès dans la famille, on déchire un morceau de notre vêtement, on recouvre d'un drap tous
les miroirs et on ferme les rideaux. Chez les Séfarades, juifs d'Afrique du Nord, je sais pas trop. Et il y a le "Mois". Quand ça fait 1 mois que la personne est morte, la famille se réunit à la
Synagogue pour prier. On retourne à la Synagogue prier quand ça fait 1 an. 





Je te souhaite un très bon jeudi, prends soin de toi, je t'embrasse bien fort, Véronique

TATOU 05/12/2013 16:45



Bonjour Véronique, Bien sûr que la mort est normale, ce n'est pas un autre monde parce que cela se passe en Afrique. On ne connaît pas une personne qui soit éternelle, pour tous les humains et
les animaux ainsi que les plantes, quel que soit l'âge ils finissent par mourir. Nous avons un cycle de vie où nous ne faisons qu'un passage sur terre et avons tous la même fin. Chaque religion a
ses coutumes, ses traditions. Pour les Chrétiens, on retourne à l'Eglise 8 jours après le décès d'une personne et, avant, on portait le deuil en noir pendant un an et le demi-deuil (en gris ou en
violet) après. Toutefois, cette tradition se perd, les gens ne portent plus le deuil même pendant la cérémonie des obsèques. Ici, la coutume veut qu'on rende visite à la famille de la personne
décédée pour la soutenir moralement. Quand mon grand-père est mort, les volets ont été fermés et ma grand-mère ne devait pas sortir de chez elle pendant 8 jours après les obsèques; des proches ou
amis, faisaient ses courses à sa place. Maintenant, je crois que cela se perd. Dans certaines familles, c'était un bandeau noir qui était mis (en biais) sur une photo. Je trouve cette tradition,
chez les Juifs, de déchirer un morceau de vêtement très significative du déchirement affectif que l'on ressent lors de la disparition d'un être qu'on a aimé et c'est très bien. Chez les
Catholiques, on fait dire une messe anniversaire au bout d'un an également. Passe une bonne fin d'après-midi. Amitiés. TATOU



Présentation

  • : Le blog de TATOU
  • Le blog de TATOU
  • : Sujets variés en fonction d'événements parfois inattendus. Mon blog est apolitique et non confessionnel
  • Contact

Tatou

  • TATOU
  • J'ai 74 ans, je suis retraitée, je m'intéresse à l'expression écrite. Etant sourde, je ne peux communiquer que par écrit. Ici, on ne parle pas ni de religion, ni de politique.
  • J'ai 74 ans, je suis retraitée, je m'intéresse à l'expression écrite. Etant sourde, je ne peux communiquer que par écrit. Ici, on ne parle pas ni de religion, ni de politique.

Texte Libre

Recherche

Pages